bijoutier joaillier achat or

Bijoux opales

L’opale entre dans la catégorie des pierres fines. Il est intéressant de constater qu’on la trouve montée sur des bijoux de toutes les époques et de tous les styles, comme la bague Art Déco, la bague opale Art Nouveau ou encore les bagues anciennes opales diamants.
Les pendentifs opale ou broches opale sont des bijoux qui mettent parfaitement en valeur cette pierre délicate et relativement fragile.
Les mines les plus importantes se situent en Australie oú l’on trouve l’opale “arlequin”, de loin la plus connue. Elle se distingue par sa couleur blanche et ses feux de toutes les couleurs. Ce sont ces éclats multicolores, créés par un phénomène d’iridescence, qui renforcent la valeur d’une pierre. Bien d’autres sortes d’opales sont exploitées dans les mines australiennes. Elles se déclinent dans une multitude de couleurs, dont noire, rouge ou bleue. Leur valeur peut varier de quelques dollars le carat à plusieurs milliers de dollars.
La différence de qualité se fait naturellement selon des critères de couleur et, bien sûr, de ces fameux feux qu’elle transmet à l’œil. Il faut bien préciser à l’œil, car la mystérieuse opale peut vous éblouir à la loupe et vous décevoir à l’œil !

Bague opale 19e siècle

Bague opale 19e siècle

L’opale de feu du Mexique

Comment ne pas parler des fameuses opales de feu du Mexique ? Leur teinte va du orange pâle à orange vraiment vif, avec plus ou moins de feux, comme les autres opales. Force est de reconnaître que la production actuelle de san Juan del Rio (Mexique) est un peu décevante. Ainsi, en visitant les mines, nous n’avons pratiquement jamais réussi à voir de belles pierres. En fait, les plus jolies opales de feu proviennent des visites au Monte de Piedad (Mont de Piété – salles de vente) ou des stocks d’antiquaires que nous avons la chance de bien connaître.
Il ya quelques années, nous en avons trouvé sur le marché des bijoux anciens dont notamment une paire de boucles d’oreilles avec deux opales de feu orange constellés d’une multitude de feux. Elle était magnifique, d’environ 5 cm de hauteur, et en forme de poire. Aujourd’hui, ce style de découverte est plutôt rare, sauf à débourser une fortune chez les grands joaillers de la 5e avenue à New York.

L’opale, une pierre fine mais précieuse

Plus la pierre est vive, colorée et importante en taille, et donc en poids, plus elle sera rare et chère.
Cette pierre fascine, et cependant c’est une pierre “dangereuse”. Nous la qualifions ainsi car dès que nous l’avons en main, nous prenons conscience de sa fragilité due à sa faible dureté. Par conséquent, le moindre coup, une différence importante de température, un endroit trop chaud ou trop sec, sont autant d’éléments qui peuvent briser la pierre. Longtemps, nous avons travaillé avec un sertisseur qui changeait de physionomie à chaque fois que nous lui amenions une opale. Il nous disait toujours : “moi, je la sertie ou je la casse mais dans les deux cas, c’est vous qui payez !”. Un peu caractériel, mais quel sertisseur ! Sur des années de collaboration, il y aura bien eu deux ou trois casses. Finalement, un pourcentage faible ! Terminons par cette fameuse légende qui dit que l’opale porterait malheur. Rassurez-vous, aucun client n’est venu se plaindre. Et pourtant, nous en vendons depuis plus de 30 ans ! Bon, pour la petite histoire, la seule pierre perdue pendant toutes ces années, fut une opale australienne, achetée au Mexique !

L’opale et sa fragilité

Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur l’opale, n’hésitez pas à nous contacter. Bruno Bottazzi adore parler de cette pierre dont il est véritablement passionné. Le premier conseil est de toujours la garder dans un endroit tempéré et humide ou dans un coton légèrement imbibé par exemple. Ceci, même si elle est déjà montée sur un bijou. Lors d’une visite dans un musée des à Paris, pour admirer des bijoux art Nouveau opale de grande valeur, nous avions été choqués de constater que ces pièces inestimables étaient exposées dans une salle non climatisée en été, et surtout, dans des vitrines surchauffées ! Une véritable catastrophe pour le bijou et l’opale, avec des dommages bien visibles. Mais si l’opale est une pierre fragile, elle l’est moins que l’être humain. D’ailleurs, entretenue avec soin, elle passera sans problème le 21e siècle. Alors que notre espérance de faire de même est… limitée !

rachat bague opale de feu

bague opale de feu

Bottazzi Blondeel

41 rue des Martyrs 75009 Paris – Ouvert du mardi au dimanche 10h à 19h

nous envoyer un message ici..